Pour information, un protocole d'accord a été signé, dans lequel le gouvernement a fait pas mal d'engagements. Sur blada.com (un site tenu par une guyannaise) :
Sur ce protocole d'accord il est dit : « Les signataires appellent à la levée immédiate des barrages dès la signature du présent protocole et à la reprise d'une activité normale dans l'intérêt économique et social de la Guyane. »
Mais il ne l'ont pas fait. Ils n'ont pas appelé à la levée des barrages, alors qu'ils avaient confirmé avoir signé le document à l'heure où ils se sont exprimés sur RFO.
Sur la dépêche AFP :
Le préfet de Guyane, Jean-Pierre Laflaquière, s'est déclaré "surpris" jeudi soir que les élus signataires du protocole d'accord avec l'Etat pour une baisse supplémentaire du prix des carburants n'aient pas appelé à la levée des barrages comme prévu par ce texte.
S'adressant à la presse à la préfecture, le protocole d'accord à la main, le préfet de Guyane s'est dit "surpris" et "choqué" que "les présidents (DVG=Divers Gauche) de la région et du département ainsi que le représentant de l'association des maires", signataires du protocole d'accord avec l'Etat, "n'aient pas respecté l'article 7 de l'accord qui prévoyait que les signataires appellent à la levée immédiate du barrage dès la signature du protocole" d'accord.
S'adressant à la presse à la sortie de la préfecture, Antoine Karam et Alain Tien-Liong, présidents de la région et du département, n'ont pas appelé à la levée des barrages, a constaté le correspondant de l'AFP sur place.

Bref, alors que tout pourrait être réglé selon l'accord que ces gens de la région ont pourtant signé... nous n'aurons le fin mot de l'histoire que demain matin, lorsque nous verrons, ou non, les camions démarrer...

Selon le même site (blada.com) : Les barrages seront levés demain à la première heure. Les transporteurs se sont réunis ce soir et ont décidé de lever les barrages dès demain matin, au lever du jour. C'est par mesure de sécurité qu'ils ont préféré ne pas déplacer les camions ce soir.

Pour finir un collègue m'annonce alors que je rédigeais ces lignes que les barrages de Kourou ont été levé, selon la radio, mais nous verrons cela demain matin, bonne nuit à tous!