Après un mois d'une campagne toujours aussi éprouvante pour le personnel de la base (sauf, bien sûr, les stagiaires épargnés que nous sommes), Ariane 5 a enfin décidé de quitter le plancher aux vaches... Pendant ce temps, Emmanuelle et moi-même jouions bien notre rôle de spectateurs : le 6 août, déjà, nous avons profité de nos heures de travail pour visiter en touristes le CSG (Centre Spatial Guyanais). Cette visite était indispensable pour elle qui devra ensuite le faire découvrir aux enfants par le biais du site Internet. Quant à moi... Disons qu'après 3 mois de stages déjà bien passés, c'était surtout l'occasion d'aider le car de touristes à répondre aux questions. Bizarrement, notre guide, n'a pas manqué de deviner que je travaillais là...

Après une heure dans la salle de contrôle (que vous reverrez plus tard, dans l'effervescence de la chronologie de décollage!), nous sommes sortis faire un tour sur les différentes installations :

Tous d'abord celle qu'on ne présente plus, Ariane 4, qui a effectué 116 vols, dont 113 succès et seulement trois échecs! Son pas de tir attend tranquillement le recyclage : Pas de tir Ariane 4

Ensuite, Vega, la demie-fusée qu'on préfère ne pas présenter trop longtemps :

Pas de tir Vega

Et pour finir, le pas de tir de la majestueuse Ariane 5 :

Pas de tir Ariane 5

Nous avons ensuite fait un bref passage au CDL (Centre De Lancement). C'est là où Arianespace "pilote" Ariane 5 jusqu'à l'instant fatidique dit "H0", où le premier moteur est allumé. Notez la vétusté des installations, comparées à celles du CNES en salle Jupiter 2 que vous verrez bientôt... Et dire qu'on envoie des satellites dans l'espace avec ça...

le CDL 3

En chemin, nous avons même croisés quelques ingénieurs : ils sont tellement impressionnants quand ils travaillent...

Karine et Jean-Louis au CSG

(Il s'agit en fait de Karine et Jean-Louis, deux stagiaires d'Arianespace que nous connaissons bien)

Quelques jours plus tard, nous nous sommes rendus à nouveau aux ELA (Ensembles De Lancements), c'est à dire là où se situent les pas de tirs des fusées, afin d'assister au "transfert BAF-ZL", c'est à dire le moment (qui dure 1h30 quand même...) où la fusée Ariane 5 est transportée du Bâtiment d'Assemblage Final (BAF) à sa Zone de Lancement (ZL, forcément) à J-1.

L'occasion de tester les capacités de mon nouvel appareil photo (que, rappelons-le, j'ai reçu à mon anniversaire, et qui m'a été livré via les bagages de Manue) :

P1000894.JPG (Ariane 5 sortant du BAF)

Ariane 5 tractée avec sa table "Ariane 5 sur sa table de lancement"

Observer le minuscule camion qui tracte la table de lancement (qui fait dans les 1500 tonnes) : avec ses 16 vitesses, il peut faire des pointes à 6km/h! Tout de même! C'est les dernières heures qu'Ariane passe avec nous, sur le sol de la Guyane... une trentaine d'heures plus tard, elle aura commencé sa course hors de l'atmosphère...

Frédéric pendant le transfert BAF-ZL

Jeudi 14, c'est le grand soir, enfin. Pour le décollage, nous étions tous les deux dans la salle Jupiter 2 : moi en tant que spectateur, et Emmanuelle... en tant que Relations Publiques!

Manue qui fait des Relations Publiques

Les écrans sont tous au vert (c'est bon signe, au moindre voyant rouge tout s'arrête):

verts sur la chrono

Le temps passe... le décompte approche... Vulcain II (le moteur central) commence à chauffer! Bien sûr, nous suivons tout en direct sur le MIO (Mur d'Image Opérationnel) :

écrans MIO, Vulcain II

Et, fort heureusement, à H0-1minute, les portes de Jupiter 2 s'ouvrent, pour nous laisser voir le décollage de l'extérieur...

décollage V185 décollage V185, trainée

Quelques trente minutes plus tard, les deux satellites sont lâchés, mise en orbite parfaite, la salle de contrôle peut enfin fêter ça : direction la salle des fêtes et sa piscine! (les commentaires, d'ailleurs, n'iront pas plus loin que H0+30minutes, la suite des évènement étant difficilement racontable).

Jupiter 2 applaudissements

Je finirai ainsi par cette vidéo, que je vous invite à visionner tranquillement, dans le calme, si ce n'est le recueillement...


Ariane 5 ECA Blast Off with AMC-21 and SUPERBIRD-7