Ce vol en quelques chiffres :
-Environ 25000km d'avion
-entre le départ et l'arrivée : 38h
-13h de décallage horaire
-1h et 1/2 de bouchons dans Paris (il fallait bien ça...)
-un planteur (c'est bien AirFrance!)
-environ 2L de coca pour rester éveillé
-6 ou 7 films (soit toute la programmation Air France...)
-5 repas
-1 petit déjeuner
-des larmes au départ que j'aurais bien du mal à compter!

Je suis donc parti de Sydney, décollage théorique à 15h45, en pratique nous sommes partis un peu moins d'une demi-heure en retard. Après un premier vol de 8000km (les kilométrages sont approximatifs), entre un macédonien qui tenait à discuter (mais qui parlait aussi bien l'anglais que moi l'espagnol), et un allemand qui avait bien l'intention de goûter le vin rouge de la compagnie, je suis enfin arrivé à Singapour, avec une heure pour imprimer mon billet suivant et changer d'avion, heureusement, tout s'est bien passé, et nous sommes partis à l'heure, chose cruciale pour moi étant donnée l'étape suivante!
La suite se passe alors à Paris, challenge : 4h entre l'atterrissage à Roissy et le décollage à Orly! (passage de la douane, récupération, et dépose des bagage compris) Bien sûr, je râte la navette à une minute à peine, ce qui me fait attendre 1/2h d'office. Après une heure et demi de bouchons, j'arrive enfin à Orly, où je suis censé retrouver ma maman.
En effet, ayant droit à 20kg de bagages en Australie, contre 25 en Guyane, elle venait en gros me livrer 5kg d'habits, draps, et autres babiolles...
Surprise alors : elle n'est pas toute seule à m'attendre, car il y a aussi ma grande soeur Adeline, et son chtit bou't'chou Gaétan!!
Le pauvre petit n'a qu'à peine 3 mois et 1/2, et n'avait pas vu son tonton depuis plus d'un mois!!! Comme il n'allait pas le voir avant Noël, il a gentiment emprunté la voiture familiale, et a dit "allez maman, je t'emmène!"

Heureusement, j'ai pu passer quelques temps à Orly (environ 1h), le temps de lui faire quelques calins (et de grignoter quelque chose : à 9h du matin, c'est l'heure de mon diner en Australie!) et de lui tirer un joli sourire!! (c'est trop mignon!)
Fred et Gaetan

Le 3e vol, pour la Guyane, s'est passé tranquillement, si ce n'est que ma TV ne marchait pas : de toute manière, je connais la programmation Air France par coeur du coup, j'ai regardé un film sur mon portable.

A l'arrivée, on sent très vite où on est, avec la température assez étouffante et l'humidité dans l'air... Heureusement, il ne pleut pas encore : la saison des pluies ne commence qu'1 ou 2 jours plus tard!!

Je finis alors sur mon arrivée à l'appart... C'est à dire que je m'arrête là, car d'appartement... il n'y en n'a pas encore! Hé oui, je m'installe alors tranquillement chez une autre stagiaire en attendant d'avoir mon logement à moi...